#11 Laurence Allard « Avec le smartphone, une grande partie de notre vie connectée consiste à inventer des modalités de déconnexion »

Cette semaine, Vie au Carré (Vie²), le podcast qui interroge sur l’équilibre vie pro – vie perso, s’entretient avec Laurence Allard, sémiologue et sociologue de formation. Elle est maître de conférence en sciences de la communication à l’Université de Lille et chercheuse à La Sorbonne. Elle a en outre fondé Labo citoyen, et est membre de Citoyens Capteurs, deux associations qui luttent contre la pollution liée au numérique. Son crédo? Les pratiques digitales et le smartphone. Beaucoup de nos invités nous ont parlé de leur rapport avec ce fameux objet. Nous avons donc voulu interroger une experte sur le sujet.
Dans son entretien, elle revient d’abord sur la révolution du portable puis du smartphone à l’échelle planétaire pour comprendre la révolution opérée avec ce nouvel outil. Et l’équilibre vie pro vie perso dans tout cela? Il est bien sûr chamboulé à plus d’un titre. D’abord, parce qu’on détient ses sphères pro et perso à partir d’un même terminal. Dans la vie perso, on augmente en plus potentiellement ses liens avec des personnes en dehors de la sphère familiale et amicale par le biais des réseaux sociaux numériques, c’est ce qu’elle nomme la force du lien faible.
Nouveaux usages
Autre élément souligné par Laurence Allard, le smartphone développe plein de nouveaux usages pour soi. On s’écrit des mémos, on s’en sert à des fins récréatives. Elle aborde ainsi Tiktok, d’abord terrain d’expression des jeunes que se sont appropriés de nombreux adultes et soignants pendant les confinements.
Il constitue aussi le point de départ de nombreuses stratégies individuelles : « Avec le smartphone, une grande partie de notre vie connectée consiste à inventer des modalités de déconnexion », note-t-elle. L’objectif est bien sûr de reprendre le contrôle sur ce flux potentiellement incessant.
Addicts? Non attachés!
Est-on accros à notre smartphone? Pour Laurence Allard, au-delà du comportement qui pourrait être considéré comme addictif, le téléphone est un outil de médiatisation aux autres. Il favorise donc en ce sens l’attachement. Ceci est d’autant plus vrai que les applications mobiles fonctionnent justement sur l’entretien de ce lien, elle nous explique comment.
« Génération licorne »
Avec le smartphone, la question de l’identité est également interrogée. Au-delà des pratiques différentes par sexe, Laurence Allard a baptisé la génération des plus jeunes la génération licorne. La raison? Ceux-ci n’hésitent pas, sur les réseaux sociaux, à se déguiser, se travestir et donc à remettre en question leur genre.
Education à la modération
Vivre avec un smartphone s’apprend selon Laurence Allard. Pas à l’école, non. C’est aujourd’hui, selon la sociologue, une mission éducative clé. L’enjeu : révéler le potentiel du smartphone sans omettre qu’il n’est qu’une partie du réel. Que l’on peut faire de la danse ailleurs que sur TikTok. Que converser avec ses amis est aussi très agréable en vrai. D’autres formes d’expressions qui ne passent pas forcément par le numérique.
« Sobriété numérique »
Dernier chapitre de cet entretien, Laurence Allard appelle à une sobriété numérique. C’est-à-dire réfléchir aussi à ces téléphones que nous avons entre les mains. Car ce sont aujourd’hui des produits qu’on ne peut pas réparer, même si des projets de lois pourraient demain changer la donne. La construction de ces smartphones engendre des conditions de travail terribles pour l’extraction des pierres nécessaires à la leur création… Elle mentionne ainsi le travail de Génération Lumière sur ce sujet et s’intéresse en ce sens au développement des « fab-lab » qui tentent de redonner vie et/ou de prolonger celle des smartphones déjà en circulation.

Bon épisode!

******************************

Si vous avez aimé cet épisode, n’hésitez pas à le partager, vous abonner et surtout à le noter sur votre plate-forme d’écoute préférée, cela nous aiderait beaucoup!

Enfin, si l’équilibre vie pro – vie perso est un sujet qui vous tient à cœur, contactez-nous, par mail ou via Instagram @vie_au_carre

A très vite,
Clotilde & Julie

Garanti sans virus. www.avast.com
Podcast

Qui sommes-nous ?

Deux voix valent mieux qu’une ! Il y a un an, nous nous sommes lancées dans l’aventure en binôme pour imaginer Vie au carré.

En savoir plus

Où nous écouter, où nous suivre ?