Fabrice Di Vizio

#16 Fabrice Di Vizio « J’ai construit ma carrière et mon équilibre au profit de ma famille »

Vie au Carré, le podcast qui interroge sur l’équilibre vie pro – vie perso, présente aujourd’hui Fabrice Di Vizio, 46 ans, avocat à la tête de son propre cabinet, marié et père de trois enfants.

7,5 /10, c’est la note de Fabrice pour évaluer son équilibre vie pro – vie perso. La question des équilibres a été cruciale pour Fabrice dès sa rencontre avec « l’amour de sa vie », sa femme, avec laquelle il s’est marié à l’âge de 25 ans. Il fait alors le choix d’orienter sa carrière d’avocat dans le respect de sa vie privée : « Cet équilibre s’est construit et se fera toujours au profit de ma famille », martèle-t-il. Il s’écarte une année de ce principe de vie au profit de son ambition politique, lors de l’élection présidentielle de 2007, « plus jamais je ne recommencerais », assure-t-il.

Un emploi du temps construit pour ses enfants

De fait, il a organisé sa vie pour profiter au maximum de sa famille. D’abord, en quittant Paris. Puis, en effectuant principalement son travail à domicile. Il côtoie très peu les collaborateurs de son cabinet, qui exercent eux dans la capitale. Et quand il fait le choix d’ouvrir une autre antenne pour développer son cabinet, c’est toute sa famille qui part à Rome pour y vivre quelques années !

En outre, il ne travaille pas trois après-midis par semaine pour entrainer sa fille à l’équitation. « Je reste joignable en cas de problème mais la règle, c’est que je ne suis pas là. Ce recul m’a souvent été salutaire pour régler des contentieux », avance-t-il.

Enfin, ses horaires s’adaptent à ceux de ses enfants, aujourd’hui adolescents, afin de les voir avant et après leur journée d’école.

Cette flexibilité vaut aussi pour sa vie professionnelle. Certains appels tardifs ou durant ses vacances ne le dérangent nullement. Car pour lui, le distinguo vie pro – vie perso devient vite caduc, dans sa quête de « symbiose ».

A chacun sa voix pour les grandes décisions !

« La famille n’est pas une démocratie, mais tout le monde a voix au chapitre » nous explique Fabrice Di Vizio. Récemment, cet avocat médiatisé du professeur Didier Raoult a dû intervenir sur de nombreux plateaux télé. Pour ses premières interventions, quand les masques n’étaient pas encore de rigueur, il a sondé sa femme et ses enfants pour choisir d’y aller ou non. Certains choix plus structurants, comme son expatriation aux Etats-Unis, ont été avorté de fait de la désapprobation d’un de ses enfants.

L’équitation comme clé de voûte de la famille

Élément spécifique à la famille Di Vizio, la tribu est soudée autour de l’équitation. Fabrice ne fait pas les choses à moitié : quand sa fille s’est intéressée au cheval, il a alors lui-même pris des cours et a suivi une formation afin de pouvoir former à son tour sa fille. Aujourd’hui, toute la famille s’adonne à cette passion. Fabrice souhaite d’ailleurs investir dans une écurie familiale pour continuer à partager cette activité qui les unit.

Pour leur entourage et leurs amis, cette cellule familiale si soudée étonne. Lui ne se verrait vivre autrement pour rien au monde…

Bon épisode !

******************************

Si vous avez aimé cet épisode, n’hésitez pas à le partager, vous abonner et surtout à le noter sur votre plate-forme d’écoute préférée, cela nous aiderait énormément !

Enfin, si l’équilibre vie pro – vie perso est un sujet qui vous tient à cœur, contactez-nous, par mail ou via Instagram @vie_au_carre

A très vite,

Julie & Clotilde

Ne ratez pas un épisode !

Recevez par emails nos actus et toutes les nouveautés

Podcast
Qui sommes-nous ?

Deux voix valent mieux qu’une ! Il y a un an, nous nous sommes lancées dans l’aventure en binôme pour imaginer Vie au carré.

En savoir plus
Où nous écouter, où nous suivre ?